Imprimer

La Cohérence cardiaque

 

 

 

Ce concept est  né aux Etats-Unis vers les années 1995 suite à des recherches médicales en neurosciences et en neuro-cardiologie. Il a notamment été montré que cette méthode présente de nombreux bénéfices pour la santé, un rôle important dans la prévention de maladies cardio-vasculaires et dans la gestion du stress.

Ce n’est qu’en 2003 que le grand public y eut enfin accès grâce au docteur David Servan-Schreiber et son livre "Guérir le stress, l'anxiété, la dépression sans médicaments ni psychanalyse". En 2008, c'est au tour du docteur David O'Hare (Canada) qui a rédigé un best-seller dans lequel il applique la cohérence cardiaque à l'amaigrissement : "Maigrir par la cohérence cardiaque". L'idée est de réduire le stress pour manger moins.

 

Les liens qui unissent le cœur et le cerveau sont nombreux : à la moindre émotion, la moindre peur, le cœur s'emballe. Mais les liens entre cœur et cerveau sont réciproques : calmer les battements du cœur permet de faire disparaître les tempêtes sous le crâne. Il suffit pour s'en convaincre de voir comment le fait de prendre de grandes inspirations lorsque l'on est énervé permet de ralentir le cœur … et rendre son calme au cerveau.

Bien sûr, il semble difficile de contrôler son cœur à volonté. Mais il est pourtant possible d'agir sur son rythme cardiaque de manière indirecte, notamment en travaillant sa respiration. C'est là que la cohérence cardiaque intervient : en effet, il s'agit d'apprendre à contrôler son rythme cardiaque, avec des techniques simples et un système de visualisation (biofeedback).

En clair, une sorte d'électrocardiogramme simplifié permet de visualiser les battements de son cœur sur un ordinateur, et d'y voir directement les répercussions de la respiration.

Progressivement, on apprend donc à contrôler de manière quasi réflexe les emballements du cœur en appliquant  ce type de respiration  lors d'un moment de stress ou d'émotion intense.

 

La Cohérence Cardiaque est un état obtenu par la pratique d’une respiration rythmée à une fréquence précise (6 par minute) et elle  apparaît  lorsque  la fluctuation de la fréquence cardiaque (variabilité cardiaque) devient périodique et régulière. Ce qui permet d’équilibrer le système nerveux autonome ainsi que la gestion de nos émotions.